LA RELIGION A POMPEI

 

Le temple de Jupiter MEILICHIOS

               
               


Un petit sanctuaire a été identifié dans l'angle nord-est du quartier des Théâtres.

Ce sanctuaire est enfermé dans un espace rectangulaire dont l'entrée n'est pas apparente

La partie antérieure est composée de portiques, le versant du toit reposant sur deux colonnes dont on a retrouvé les bases ainsi que l'un des chapiteaux.

A - Portique distyle

B - Autel

C - Marches

D - Pronaos

E - Cella

Une fois franchi le petit portique, on passe dans une zône à ciel ouvert où domine un autel en tuf, agrémenté d'un coussinet à volutes et d'une frise lisse présentant une alternance de triglyphes et de métopes, un exemple de mélange entre les styles dorique et ionique.

Hormis l'autel, un large escalier occupant toute la largeur de cet espace mène à un haut podium sur lequel se dresse le temple.

Il s'agit d'un temple italique doté d'un pronaos de quatre colonnes en façade et de deux sur les côtés.

La cella aux formes simples renferme un piédestal qui servait de support aux statues de culte

Sculpture en terre cuite mise au jour dans le temple de Jupiter Meilichios, interprétée par certains comme représentant Asclépios, dieu de la médecine, sur la base de comparaisons iconographiques assez convaincantes, qui ont aussi fait attribuer le petit sanctuaire à cette divinité  
L'imposant autel et le grand escalier menant au temple de Jupiter Meilichios confèrent un aspect sévère et solennel à ce petit sanctuaire cerné de murs qui l'isolent du reste du quartier  


RETOUR